Link Building: Quelques conseils à prendre en compte

septembre 10th, 2016

Cela fait depuis plus d’une décennie maintenant que Google est parti en croisade contre le SEO et la génération de liens « artificiels » visant à améliorer les résultats organiques de sites dans les résultats du moteur de recherche dominant. Une décennie marquée par l’apparition d’algorithmes anti spam comme Pingouin ou Panda et la pénalisation directe (désindexation) de la part du moteur de recherche dominant de plusieurs portails mettant en contact annonceurs et blogueurs tels que l’Allemand Teliad.com ou Zync.es en Espagne.

Alors voici quelques conseils à prendre en compte pour vos campagnes de link building:

Comme le précise Yann Dubuisson dans son article « Est il dangereux d’utiliser Teliad », si vous souhaitez travailler avec ces plateformes, posez-vous avant tout la question du risque de pénalité que vous prenez en achetant des liens. Google n’aime pas les plateformes et certaines d’entre elles permettent très facilement d’avoir accès à tous les domaines inscrits ce qui pour Google est une mine d’or de sites à classifier comme  « spam sites » et à pénaliser.

Avec un simple scan de Zync.es avec Xenu par exemple, vous pouvez récupérer tous les domaines présents dans leur base de donnée, ce portail est donc à éviter absolument… Teliad est un peu plus sûr car ils ne révèle pas tous les domaines directement à n’importe qui (il faut être inscrit et proposer une offre pour voir les domaines). Cela dit Google ne les aime pas non plus et Teliad à récemment été victime d’une désindexation de la part du géant de l’internet.

Utilisez donc ce portail avec modération et avant d’obtenir une publication sur un potentiel site, jetez un œil sur les variables du site (nombre de backlinks, thématique, autorité du domaine, âge, etc.) et sur la qualité des articles publiés. Si vous identifiez des articles « Spammy, n’achetez pas de publication, et dans le cas d’un site correct, n’abusez pas d’ancres génériques non naturelles genre « acheter voiture » vers le site d’une marque de voiture.

Une stratégie de link building ne peut se baser à 100% sur la génération de liens depuis plateformes comme celles précitées, en plus d’une bonne optimisation SEO du contenu du site, un travail manuel de recherche de blogs et portails à contacter pour établir de possibles collaborations reste bien souvent une des meilleures alternatives disponibles.

Même s’il vous sera plus difficile d’obtenir des publications, leur naturalité en sera renforcée et leur poids SEO pour vos rankings plus important. Par exemple, si vous vendez des vêtements, recherchez: « blog mode » sur Google et récupérez avec un plugin comme Copy Links pour Firefox les 100 premiers domaines. Quittez les dupliqués, filtrez pour conserver seulement les blogs et récupérez le contact de tous les éventuels partenaires afin de leur proposer une collaboration. Jetez un œil sur les variables des domaines intéressés avant d’acheter une publication pour évaluer prix et bénéfice SEO et le tour est joué.

Souvenez-vous que cela n’est pas tant le nombre mais la qualité de vos backlinks qui fera vos rankings!

N’hésitez pas à commenter cet article si vous l’avez aimé!

À bientôt!

Romain.


Trackback URI | Comments are closed.